Christophe Barué, prix du jury du concours La preuve par l’image

Les lauréats du concours La preuve par l’image ont été dévoilé en clôture du Forum du CNRS, le 27 octobre dernier. Christophe Barué, ingénieur en physique des plasmas au Grand accélérateur national d’ions lourds (GANIL), a reçu le prix du jury dans la catégorie Terrain / Labo pour sa photo « claquages sous haute tension ».

Nous sommes à l’intérieur de la cavité accélératrice d’un cyclotron, un accélérateur circulaire de particules. Après plusieurs années de fonctionnement, des arcs électriques de très haute tension, jusqu’à 100 000 volts et d’une durée de quelques microsecondes, ont littéralement pulvérisé le cuivre de la cavité. Ces taches éclatantes reflètent la rugosité de la paroi et les dépôts métalliques non uniformes. © Christophe Barué/CNRS, 2015